Votre start-up grandit, vous faites face à des questions juridiques ou vous avez seulement besoin de conseils ? Vous pourriez avoir besoin de faire appel à un avocat !

Listons ensemble les situations principales où un avocat pourrait vous aider, comment choisir le bon avocat. Et en bonus, nous vous livrons un petit conseil.

5 situations où un avocat peut vous aider, vous et votre start-up

  • Vie privée et RGPD

Que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe, les politiques de respect de la vie privée sont renforcées, et plus strictes que jamais.

Chaque start-up doit maintenant “collecter et stocker les données d’un consommateur en rendant cela parfaitement identifiable pour le consommateur”. Cela signifie que chaque start-up doit s’assurer que l’utilisateur sait, comprend et consent à la collecte de données à son sujet (nom et prénom, adresse, localisation, adresse IP pour n’en citer que quelques-unes), avec une mention claire et concise de cette collecte. Ainsi, la start-up doit penser à cette réglementation RGPD très tôt.

De leur côté, les consommateurs, clients et citoyens doivent être en mesure d’accéder à leurs informations, de les modifier à tout moment, de demander leur suppression ou limiter leur utilisation faite par des algorithmes.

Pour être sûr que vous respectez la réglementation, vous pourriez avoir besoin de l’aide d’un avocat spécialisé.

  • Propriété intellectuelle

Pour vous protéger de quelqu’un copiant votre travail ou votre marque (logo, design, slogan, technologie…), vous pouvez être tenté de faire appel à un avocat. Il ou elle se chargera de déposer votre marque ou déposer un brevet, rechercher, surveiller et renouveller vos brevets ou marques déposées, vous aider en cas de litige, et plus encore.

  • Accords clients

Dans le but d’éviter tout malentendu avec vos clients, il est recommandé d’utiliser des documents et contrats juridiques, formels, dès le début de votre relation. En fonctionnant comme cela, vous garantissez 100% de transparence entre vous depuis le départ, et vous n’aurez probablement jamais de conflit.

  • Accord de confidentialité

Que vous engagiez un nouveau membre dans votre équipe, travailliez avec un consultant externe ou un freelance, ou encore que vous commenciez à travailler avec d’autres partenaires commerciaux, vous pourriez être amené à signer une clause de confidientalité. 

Contrairement à un accord signé par une partie seulement, l’accord de confidentialité mutuel est un peu plus compliqué et vous serez probablement plus tranquille en confiant cela à un avocat.

  • Immigration

Nous savons tous que le système d’immigration aux Etats-Unis est très complexe. Pour un visa Touriste, vous pouvez vous en charger seul ( faites quand même attention à ne pas cocher la mauvaise case !), mais quand il s’agit d’entreprises et d’immigration, le mieux est d’être guidé à chaque étape.

Faire appel à un avocat spécialisé en droit de l’immigration vous aidera à gagner du temps et de l’argent.

Les critères que devraient prendre en compte les entrepreneurs en recherche d’avocat 

Comme toujours lorsque vous cherchez un avocat, vous devriez chercher quelqu’un en qui vous avez confiance et avec qui vous vous entendez bien.

Certains tâches seront vraiment rébarbatives donc trouvez quelqu’un avec qui vous aimez travailler, ainsi que quelqu’un ayant un intérêt pour vous et votre travail.

Parmi d’autres qualités, l’expertise, la réactivité et l’expérience sont des qualités que vous devez bien évidemment rechercher.

Et nous ne disons pas cela parce que nous sommes en train de créer le meilleur endroit où trouver un avocat 😉 mais nous avons découvert que les recommandations sont souvent le meilleur moyen de trouver un avocat qui vous correpsond à 100%.

Les priorités juridiques sur lesquelles se concentrer lorsque vous avez un budget serré 

En bonus de la part de l’équipe Widr, voici les éléments à prioriser au tout début de la vie de votre start-up :

  • Les besoins juridiques “internes” : choisissez la forme légale de votre entreprise (SAS, SARL…) pour vous protéger personnellement des dettes de votre entreprise, mettez au clair l’actionnariat et répartissez les parts au sein de la start-up dans le cas de plusieurs co-fondateurs, mettez en page tous les documents juridiques et contrats…
  • Les besoins juridiques “externes” : protégez tous les éléments qui peuvent l’être et assurez-vous de posséder la priorité intellectuelle de tout ce qui concerne votre entreprise (nom, marque, logo,…), respectez la réglementation RGPD, assurez-vous de payer les bons impôts, dividendes, etc.

Pas tout à fait convaincu de votre bénéfice à faire appel à un avocat ? Réservez une consultation maintenant avec l’un des avocats que nous recommandons chez Widr, et découvrez comment il/elle pourra vous aider, vous et votre start-up !